Tango à l’est…

Des vacances sans tango c’est possible?

C’est toujours comme ça quand arrivent les vacances. On se dit  » on va faire un break, on va prendre l’air , chausser les godillots pour arpenter les chemins de montagne, laisser les escarpins à la maison…….

Mais c’est toujours comme ça quelques jours avant le départ : quelques clics sur internet : on doit bien danser le tango là-bas aussi en Slovénie……. On ne sait jamais…. Et on ajoute dans les bagages la petite robe et les chaussures à talons et quelques adresses.

Et c’est comme ça qu’un beau soir on descend de la montagne et qu’on part à la rencontre des tangueros de Ljubljana ou de Kranj. Trois expériences qui nous ont permis d’apprécier à chaque fois un accueil chaleureux , une danse et une musique de qualité et même l’invitation au regard.

A  Ljubljana, c’est d’abord la « Kinoteka » qui nous a accueillis : un cadre entièrement dédié au cinéma qui par sa taille se prêtait bien au « cabeceo » , dans une ambiance jeune , un style de danse très « milonguero » sur une musique de l’âge d’or.

Nous avons aussi dansé sur la terrasse du café « Kavacaj », milonga organisée et musicalisée par Irina dans un style très varié.

Notre dernière expérience de tango slovène s’est déroulée à Kranj, à la « Galerija Dali », magnifique salle décorée comme il se doit d’oeuvres de Dali, sur de très belles musiques encore une fois qui, curieusement, n’étaient pas découpées en « tandas » et « cortinas » mais parsemées d’intermèdes de styles variés permettant d’interpréter un tango dit « nuevo ».

On ne regrette pas d’avoir emporté nos chaussures de tango……

Dominique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.