La Milonga Callejera

La Milonga Callejera ,

Mardi 1er juin Antenne 2 dans son journal de 13H00 a diffusé un petit reportage sur le Tango à Marseille et tout particulièrement sur la pratique du tango en extérieur . Sur les trottoirs de la ville et sur le front de mer à Marseille on peut danser le tango en été pour le plaisir de tous , danseurs et public en général.

Il y a des initiations au tango et des milongas en plein air avec des musiciens et de la musique enregistrée, Fernando Maguna bandoneoniste bien connu des danseurs de Tango de Nantes était interviewé parA2 .

Les gens interviewés ont bien insisté sur le fait que ces Milongas Callejeras sont à la fois un moment de plaisir et une manière de faire connaître et de diffuser la culture du tango argentin dans la ville .

Dans notre région , le temps n’est pas toujours de la partie , mais nous pourrions aussi promouvoir ce type de manifestations , certaines associations ou groupes de l’ouest organisent de temps en temps ce genre de Milongas bien sympathiques ( La Milonga de la Fête de la musique à Nantes , le Kiosque à Vannes ce mercredi 2 Juin sont des exemples récents ) il faut espérer une multiplication de ces initiatives agréables et joyeuses durant la période estivale .

Le tango est une danse populaire , vivante qui puise son énergie et sa dynamique dans la foule des danseurs et du public qui écoute , qui regarde … Le tango se développe , évolue en contact avec les gens , dans l’ouverture ….. ce n’est pas en restant enfermé dans un passé, dans un lieu , dans un fonctionnement réservé à un groupe fermé qu’il peut évoluer .

Il ne faut pas oublier « que el tango nacio en la calle » et que vouloir l’enfermer exclusivement dans les salles va contre l’esprit même de sa nature profonde .

Si vous allez à Marseille, à Paris à Lille , Bordeaux et dans un bon nombre de villes de France ne ratez pas cette occasion de danser en extérieur ……

Fernando

3 comments on “La Milonga Callejera

  1. Olivier on said:

    Tout à fait d’accord… Il faut trouver des lieux stratégiques dans les villes… Parcs, esplanades, places de marché, et des lieux peut-être plus originaux. Je vote pour faire vivre le tango dans la rue, et je l’avoue, je ne me déplace pas dans ma ville sans cette arrière pensée : « Ce lieu est-il « dansable ? »\".
    Il suffirait juste que nous indique son fournisseur de Lino…
    Un petit détail, mon cher Fernando, sans grande importance, Antenne 2 n’existe plus depuis 20 ans… au moins… ;-)
    A bientôt !
    Olivier

  2. Olivier on said:

    Il suffirait juste que TINO nous indique son fournisseur de Lino…
    désolé je me suis empêtré dans des jeux de mots que je n’ai finalement pas osé écrire…

  3. Michel WEYL on said:

    erreur de syntaxe, veuillez annuler mon premier commentaire et le remplacer par:
    “Ce lieu est-il dansable” as-tu dit , Olivier?
    Fais gaffe c’est comme cela que le virus a commencé à se manifester chez un de mes copains, un certain Tino… et on n’a pas encore trouvé le vaccin !

Répondre à Olivier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.