22
jan

En Mai fais ce qui te plait ! Avec Nantes Libertango

Nantes Libertango a noué des  contacts avec une très importante association de tango argentin  » El Garage »  à Zaragoza en Espagne, qui cette année  organise  la rencontre de tango  Transpirenaico entre des associations du sud de la  France:Pau et Tarbes et celles du Nord de L’Espagne: Tarazona ,Zaragoza, Bilbao,San Sebastian.
Cette rencontre de tango va réunir des amateurs de tango argentin de toute l’Espagne  car l’association « El garage » a des membres sympathisants dans différentes régions espagnoles et la réputation de bon accueil et de sympathie des gens de Saragosse ( en français) est bien connue de tous .
Cet évènement Tango se déroule sur trois jours : Vendredi 1er , Samedi 2 et Dimanche 3 Mai ( pont du mois de Mai) et au programme il y aura des milongas en soirée le Vendredi et le Samedi ,des milongas en plein air le Samedi  après midi  et la  milonga de clôture le dimanche après midi .
Il est aussi prévu une visite guidée d’un monument historique  de Saragosse.
Nous pensons que c’est une bonne occasion pour connaître une ville intéressante et partager des moments de tango avec  des voisins Ibériques  réputés pour la qualité de leur accueil , enthousiastes de nous recevoir dans leur terre et construire des relations au-delà de l’Hexagone .
Beaucoup d’entre eux parlent  ou connaissent le français et sont habitués a côtoyer des Français et des Français du sud de la France seront aussi présents ( Pau , Tarbes et du Sud Ouest en général).
Un certain nombre de membres de Nantes Libertango on décidé de participer à cette rencontre et nous voulons organiser un départ en groupe ( formule covoiturage  ou  car ) .
Nous invitons  tous ceux qui sont tentés de faire ce déplacement  de se faire connaître en envoyant un mail  à
milonganantes @free.fr
afin d’organiser le transport, soit en covoiturage,soit en louant un minibus ou un car en fonction du nombre total .
Nous vous indiquerons très prochainement  les prix des soirées et le programme détaillé. Pour l’hotel nous pourrons vous aider  avec des adresses d’ hôtels recommandés  où chacun pourra trouver le meilleur choix .
A vous de jouer maintenant

Nantes Libertango



22
jan

Stage à Pleuven les 31 janvier et 1er février



22
jan

Stage à Vannes les 7 et 8 février



22
jan

Le Sarah B est décidemment un lieu photogénique et « tango génial « 

Salut  amis tangueros du dimanche !
Pour ceux qui ont profité une fois de plus de la milonga de Tino dimanche dernier:  j’ai pris quelques dizaines de photos et  je peux vous envoyer le lien de l’album si vous me le demandez (par mail en indiquant photos Sarah B dans l’objet)
J’en ai d’assez jolies ma foi :-)   !!!!

A bientôt

Maeva

maeva7@wanadoo.fr



06
jan

TANGO EN JANVIER AVEC NANTES LIBERTANGO


DIMANCHE 11 JANVIER
LA COCOTTE EN VERRE
DE 15H30 A 19H00
PAF : 5 € Avec une consommation.
Nantes : île de Versailles

La Cocotte en Verre est au bout de l’île de Versailles , entrée à pied par le quai de Versailles ou le quai Henri Barbusse.(voir plan ci-dessous)
Possibilité de parking sur la place Talensac.
Tram ligne 2, arrêt Saint Mihiel ou Motte rouge.
Navibus Erdre, arrêt St Mihiel

DIM. 18 JANVIER
LE SARAH B.
DE 16H00 A 20H00
Entrée libre
Sur le vieux port à La Roche Bernard
LUNDI 19 JANVIER
UN POQUITO DE TANGO
BAR « LE POQUITO »
DE 21HOO A MINUIT
Entrée libre
9 rue Paul Bellamy
Nantes

NOUVEAU
DIMANCHE 25 JANVIER
LA MILONGA DEL FUEGO
au « 911 Café »
DE 16H00 A 20H00
Entrée libre
10 Bd des Anglais à Nantes



03
jan

Sur la circulation en bal.(par Claude et patrick)

Quelques récents commentaires reposent le problème de la circulation en bal. D’aucuns réclament des règles et attendent un enseignement dans ce sens.

Des enseignants meublent leurs cours de longs discours sur la pratique du bal n’hésitant pas parfois à donner une image déformée des milongas de Buenos Aires ; leurs élèves ne semblent pas toujours en tirer profit.

Cessons de vouloir codifier, réglementer, régenter et pourquoi pas sévir puisque certains pensent qu’il existe déjà des DJ « policiers » dans les milongas de Buenos Aires.

Puisqu’il faut des règles, oui il y en a deux :

Une règle pratique : le sens de rotation du bal (le même dans les deux hémisphères) tout le monde connaît cette règle.

Une règle de comportement : le respect des autres (règle universelle) que tout le monde est censé connaître.

S’il s’avérait nécessaire d’écrire un règlement du bal, cela signifierait malheureusement que les milongas ne seraient plus des  lieux de plaisir et de détente mais des champs de bataille.

Claude et Patrick



15
déc

LA PREMIERE DE « NANTES LIBERTANGO »

Beaucoup de monde  ce samedi 13 décembre   à l’espace  POL’N  à Nantes pour participer à ce  premier Cabaret Tango qui fêtait la naissance de la nouvelle  association  de tango argentin
Nantes Libertango .
De très nombreux amis et passionnés du Tango de l’ouest se sont mobilisés pour participer à cette fête et partager une soirée de danse et d’animations variées avec d’autres personnes qui ont fait la découverte du tango argentin en participant à  des ateliers d’initiation  .

L’organisation de la fête a été possible  grâce au concours et à la collaboration active des membres du collectif  associatif  POL’N qui nous ont accueillis dans leur  local et qui ont tout fait pour  que cette fête puisse se dérouler dans les meilleures conditions ( décor , sono , lumières, bar etc…) . Un grand merci pour tous ces jeunes qui participent à la création artistique à travers le théâtre, le cinéma, la photo , le dessin , et d’autres techniques mixtes d’avant garde de la création artistique.

Veronica,  photographe de talent nous a permis de découvrir une exposition de photos réalisées en Argentine , au cœur de Buenos  Aires  :  «  sur les pas du tango …. » que nous avons pu admirer avec grand plaisir . Merci pour avoir accepté de monter cette  belle expo éphémère .

Une exposition de chaussures « rôdées » prêtées pour l’occasion par des danseurs chevronnés  se reposaient tranquillement pour une nuit ,  le temps de reprendre du service dans une prochaine milonga . Merci à tous ceux qui ont bien voulu jouer le jeu en prêtant  ces chaussures pour un soir .

Pascale et Gérard  ont animé bénévolement et avec beaucoup d’art et de « maestria » un atelier  d’initiation au tango  très apprécié par un public nombreux et attentif  .Merci  pour votre généreuse participation  qui a déjà suscité l’intérêt de certains  pour continuer à prendre des cours .

Eva et Jean Pierre  « El Pibe » , Dominique et Tino  ont animé avec brio  un atelier d’initiation  à la chacarera qui a permis à beaucoup de débutants de s’initier et de passer de très bons moments à danser au cours de la soirée . Merci  pour votre concours à cette initiation très appréciée et suivie avec grand intérêt .

Côte cabaret tango, nous avons pu compter avec la participation  toujours généreuse et très professionnelle de nos artistes invités :
Oscar « Cacho »  et Virginia,  accompagnés  au piano par Michel  « El Tigre de Nort » qui nous ont interprété  le  tango  Volver   dans une  version franco espagnole inédite , émouvante   et chaleureuse .

Cristina,  accompagnée au piano par « El Tigre  de Nort »  nous a régalé les sens avec sa voix  et  sa sympathie  avec un joli  tango : La vieja  serenata.

Au cabaret il ne pouvait pas manquer  le spectacle imprévu , l’inespéré et imprévisible performance de « Tango por los Aires »,  superbe performance de  Mathieu  qui « s’est  grandi  de façon imprévue » pour nous faire la démo surprenante et  impensable du tango , de la milonga et de la valse argentine  por los aires ……

Et comme cadeau à l’association , Jérémy , un jeune  talent de l’accordéon  nous a offert une très belle  version  de Libertango de A .Piazzola   qui a fait démarrer la deuxième partie de la milonga .


Notre DJ TINO  nous a encore séduits  avec une programmation  musicale qui n’a rien à envier a celles des meilleures milongas de Buenos Aires .
Au nom de l’association  Nantes Libertango  je remercie beaucoup  tous ces artistes bénévoles : maestros, musicalizador  , collaborateurs  et  tous les membres  de POL’N : Virginia, Alice , Benjamin , Boris,Olivier, Lili, Armand et les autres …. qui ont donné de l’ impulsion et de l’énergie à ce projet  et je demande un grand  applaudissement  pour eux…..
Hasta pronto
Fernando
Nantes Libertango



15
déc

EL CABARET TANGO ! (Maeva)
Vraiment super ce lieu !
On dirait qu’ il est fait pour les milongas !
Bravo à Tino une fois de plus pour la programmation musicale et aux animateurs de la soirée …
Et alors ? Quand est-ce que nous y serons à nouveau conviés ?


13
déc

MILONGA A LA COCOTTE EN VERRE (Nantes Libertango)
MILONGA

DE LA COCOTTE EN VERRE

ÎLE DE VERSAILLES A NANTES

Avec « Nantes Libertango »

DIMANCHE 11 JANVIER

DE 15H30 A 19H00

PAF : 5 € avec une consommation

Parking : place Talensac

Tramway : ligne 2 : arrêt Saint Mihiel ou Motte rouge

Nous avions fait salle comble le 16 octobre dernier à la Cocotte en verre .
Beaucoup de participants à cet après midi de tango nous ont manifesté leur satisfaction sur la musique , la salle , l’accueil et l’ambiance en général.
Nombreux sont ceux qui nous ont sollicités et encouragés à renouveler cette expérience qui a laissé une si belle trace dans leur sensibilité .
Pour tous ceux qui nous l’ont demandé et pour tous ceux qui n’ont pas pu participer la dernière fois mais qui  en ont entendu parler …Nantes Libertango vous annonce un nouveau rendez-vous pour le 11 janvier : La milonga de la cocotte en verre .
Les ingrédients:  la musique , la salle , l’accueil seront là…
mais les acteurs , vous , sont indispensables pour transformer un simple dimanche après midi en un excellent jour de fête .
Nous vous attendons nombreux comme la dernière fois pour que la fête soit encore une réussite .

Nantes Libertango

Milonganantes




13
déc

SOUVENIRS DE BUENOS AIRES (Eva)

Mon Voyage initiatique Porteño  .

Prévu pour 4 semaines , nous avons du avancer notre retour ….Que Pena ! finalement , je suis encore là-bas …

Difficile de quitter cette atmosphère particulière où nous nous sommes plongés durant plus de 3 semaines ! … Nous avions choisi le printemps , nous y avons trouvé l’été avec 30 ° à 40 ° C et les Bons Vents de Buenos Aires ne nous ont donné d’énergie que pour les milongas le soir venu  !

Bs.As. ! ville grouillante de monde , très cosmopolite, quelques indiens quand même ! me plait beaucoup . Certes,  bruyante et polluée ,on s’y sent bien . Pas plus de sentiment d’insécurité qu’ailleurs malgré richesse et pauvreté qui se croisent avec arrogance …
Etonnantes toutes ces avenues taillées à angle droit , toutes en sens unique où les bus roulent à toute allure pour 0.90 Pesos où qu’on aille et ces taxis jaunes et noirs qui roulent sans cesse à la recherche du client (difficile en temps de crise économique  ) et qui cheminent telles des fourmis à la queue leu leu partout mais vraiment ils sont partout  !

Et puis il y a les manifs ! ambiance chaude ! Ca pète de partout …  Ici ça manif dès le lundi midi : Il faut dire qu’on s’est trouvé dans un moment charnière où les argentins devaient obtenir sur décision politique gouvernementale le retour du financement des pensions par répartition et non plus financé par les caisses privées . On n’imaginerait pas cela dans le discours actuel français ou européen car depuis 2003 c’est plutôt l’inverse, l’Amérique latine multiplierait elle de bons exemples ?

Ville intéressante par son architecture hétéroclite dont on pourrait discuter des choix et associations , je n’ai pu visiter  Bs.As. qu’à travers certains quartiers ( San Telmo ,Congreso , Retiro , …)  faute de temps ,et  puis un soir nous avons choisi de faire la visite commentée des Bars Notables de Bs.As. de la fin du XIX e ( à retenir )

La nonchalance m’aurait facilement gagnée si la passion du Tango Argentin , je devrais dire « porteño » ! ne m’avait pas fait réagir le soir venu.
Mon baptême initiaque fut la milonga d’ « El Arranque « , milonga réputée pour un peu âgée mais dans la bonne tradition .
Alors comme pour tout baptême de Grande Ecole  , j’ai eu mon parrainage : mon  premier cabeceo fut celui de Jean Pierre qui m’accompagnait  » separado » oui « El Pibe de Nantes » m’ a invitée à Bs.As. ! : premier tango  où il vallait mieux faire ses preuves aux yeux des autres danseurs !
Quand je suis rentrée dans cette milonga , je pensais en toute humilité faire tapisserie : j’ai béni une tanda de repos pour soulager mes pieds !!!
Que du Bonheur ! je me souviens encore de leurs prénoms Enrique , Hugo , Francois etc …Ils étaient là vraiment pour le plaisir de la danse , aucune autre folie !
Ici j’ai senti vraiment une rencontre , une rencontre avec la danse ,la vraie , en dépit du carrelage pourtant rare dans les milongas !

Dès cet après-midi là sans perdre de vue mon réel niveau de danse je me suis sentie danseuse …. reconnue … Peut-être etait-ce illusoire ? peu m’importe !
Ici j’ai dansé autrement …

Est-ce dû à ces quelques mots que les milongueros souhaitent absolument échanger avant de danser comme pour bien marquer la relation à l’autre ? moi qui ne connaissais qu’une trentaine de mots d’espagnol , il m’a fallu jargonner quelques mots pour leur expliquer d’où je venais et mes ami(e)s ,et ma  durée du séjour .. beaucoup de choses …..

On a quand même l’impression qu’il y a du lien social ici,  éphémère certes,  mais peut-être qu’il faudrait y rester plus longtemps

Cette présentation qui peut durer quelques mesures ,c’est l’occasion  d’écouter la musique avant l’ultime Abrazo .

Et cette musique ne me sera jamais étrangère ! Quelle que soit la milonga , toujours , j’étais baignée dans une musique familière et ça fait danser ! Merci Tino ! oui ,  je te dois cela !.
La musique est une condition préalable à danser et nombreux milongueros vous diront  » me gusta musica « Linda linda musica » d’un air interrogateur  comme pour demander votre acquiescement à l’unisson avant l’abrazo qui ne pose aucun problème ici . Et vous les entendez chantonner à votre oreille toute proche , ces tangos de l’arrière garde que tu connais si bien Tino ! Et pour cela il faut être espagnol ou porteño !

Autre question embarrassante que j’ai déduit avec  mes rares mots connus et bases latines :

- »vous avez appris où? « 

–à Nantes –

- et « avec des professeurs argentins  et …depuis longtemps  ? »

- très peu de cours , des stages très peu  avec des argentins mais depuis 2 ans et demi je danse avec des amis qui aiment la danse milonguero de B.A.!

- » Muy Muy Bien !  » lindo ! lindo ! comme ils savent  féliciter !

Ma reconnaissance est allée tout droit à Jean Pierre et à mes amis qui me font régulièrement danser ….

A  Bs.As. à aucun moment je me suis sentie  seule ,exclue des milongas meme à El Beso , le jeudi , connue pour être réservée aux autochtones .

Je voudrais être rassurante pour les projets de voyage de mes amies du tango car chez les porteños et porteñas il y a franchement de la sympathie pour la France ,pour les françaises mais pas pour le tango parisien croyez moi  !

Je me suis limitée à 7 ou 8 lieux de Milongas car j’ai préféré retourner là où j’avais dansé avec de  bons danseurs porteños . Et j’ai choisi les milongas aux  parquets superbes , jamais, vraiment jamais , je n’avais tant apprécié caresser ces sols lisses et brillants avec des danseurs qui  vous laisse du temps , du temps au tempo pour mieux ressentir  ….Que du bonheur !

Ce monde est vraiment unique , pas du tout sectaire et je ne pourrais que vous encourager toutes à venir !

Le Cabeceo : Quelle liberté !  enfin une grande liberté de choix pour nous…

Ca modifie radicalement les rapports qu’on a avec nos danseurs habituels  !

Arrivée dans une milonga , il faut prendre du temps pour passer tranquillement ses chaussures ,le temps de bien observer les bons danseurs ,rien que les meilleurs ! Méfiez vous aussi : il y a de très mauvais porteños …un peu rudes …

Ne croyez pas que je sois devenue difficile ou imbue , non je n’ai pas changée !  j’aime toujours ceux qui savent prendre leur temps , danser simplement avec du ressenti …

Je voudrais dire qu’ ici comme en France  le sentiment névrotique de vouloir comptabiliser des danseurs et des danseurs  serait désuet .Vous ne recherchez inévitablement que la qualité de la danse , pas le nombre !.

Si tangueras, il nous arrive de rencontrer quelques danseurs ( habitués de  Bs.As.)  de Seattle , San francisco, Naples, Trieste , de Corée , de Suè, de Madrid ou de Barcelone , ils seront tous danseurs milongueros et convaincus

Les retours de Milongas à travers B.A. où s’animent les cartoneros qui travaillent avec leurs enfants plusieurs heures de la nuit durant , parfois endormis d’épuisement dans le coin de porte d’un immeuble ne peut pas laisser indifférent et ça glace un peu notre bonheur de touriste je dois l’avouer.

L’Argentine que je voulais visiter , s’est résumée surtout à Buenos Aires , consacrant quand même 4 jours à Mendoza (en passant  milonga sur la Piazollita  très sympa) pour excursionner vers El Punto del Incas et jusqu’à la frontière du Chili: l »Aconcagua.

Bs.As., ce fut la découverte de l’abrazo porteño cariñoso y calido , un tango minimaliste sur une musique qui ne déçoit pas ,

Ce fut aussi quelques progrès obligés en castellano mais cette élève doit encore beaucoup progresser !

Malgré mon long bavardage ,amies tangueras,  sachez  je ne vous ai rien dit du plaisir que vous pourrez y découvrir !…

A tous mes amies et amis de Bs.As. ainsi qu’à Mayra  de Mendoza: Voy a volver !

Eva